Capgemini enrichit son réseau Applied Innovation Exchange avec l’ouverture du centre d’innovation de Singapour à destination de ses clients basés en Asie du Sud-Est

| Press release
Le réseau Applied Innovation Exchange (AIE) de Capgemini compte désormais 10 centres d'innovation dans le monde. Les entrepreneurs de Singapour sont invités à participer au concours InnovatorsRace50 pour tenter de remporter un financement, sans prise de participation, à hauteur de 50 000 USD, auquel s'ajoutera un service d'accompagnement de leur activité.

Paris, Singapour, le 28 février 2017 – Capgemini annonce l’ouverture d’un nouveau centre d’innovation Applied Innovation Exchange (AIE) à Singapour. Il proposera un large portefeuille de services avec un focus particulier mis sur l’analyse de données, la visualisation, l’intelligence artificielle et l’informatique cognitive. Ce premier AIE en Asie du Sud-Est appartient à l'écosystème AIE de Capgemini qui compte désormais 10 centres d’innovation à travers le monde, en complément des centres de démonstration (Applied Innovation Discovery Centers). Il renforce la place de Singapour comme hub d'innovation dans les technologies digitales, en ligne avec la stratégie « Smart Nation » mise en place par les pouvoirs publics locaux, et encourage également le développement de talents locaux qui contribueront à l’émergence des technologies du futur. 

 

Singapour figure déjà parmi les cinq villes asiatiques classées dans le top 10 mondial des hubs regroupant le plus de centres d'innovation, comme l'indique un rapport de Capgemini Consulting. L'approche AIE permet aux organisations locales et régionales d’anticiper les transformations de leur activité de manière proactive, en délaissant les modèles R&D traditionnels cloisonnés au profit d’une approche agile.
 
« Les entreprises cherchent désormais à stimuler l'innovation pour la mettre en pratique rapidement et à grande échelle, de façon sûre et durable. Pour cela, elles doivent repenser leur approche et leurs méthodes de travail et soutenir l'innovation à l'échelle de l'organisation en collaborant avec un vaste écosystème. Cela leur permettra de se réinventer et de se préparer aux défis de demain » déclare Lanny Cohen, Directeur de la technologie de Capgemini (Chief Technology Officer) et membre du Comité exécutif du Groupe. « L'Asie est en train de devenir le fer-de-lance de l'innovation mondiale. Grâce au dynamisme de ses start-ups et à son environnement favorable aux entreprises, Singapour y contribue largement. C'est donc tout naturellement que Capgemini a choisi d'y ouvrir son premier AIE d'Asie du Sud-Est. ».
 
L’AIE de Capgemini pour booster l'écosystème des start-ups
Dès son lancement, l’AIE de Singapour travaillera avec les partenaires de Capgemini ainsi qu'avec des établissements d'enseignement supérieur de Singapour. Il collaborera aussi avec les autres AIE du réseau situés à Londres, Munich, Bombay, Paris et San Francisco.
 
En outre, InnovatorsRace50 de Capgemini, concours à destination des start-ups et des entrepreneurs, est désormais ouvert aux candidats du monde entier, y compris en provenance de Singapour et de la région APAC. Lancé en janvier avec une date limite d'inscription dorénavant fixée au 6 mars, le concours offre aux start-ups une plateforme internationale pour mettre en avant leurs produits et services ainsi que l’utilisation innovante de la technologie destinée à révolutionner entreprises et secteurs d'activité. Cette édition spéciale de l’Innovators Race, lancée à l’occasion du 50ème anniversaire du Groupe, met à l’honneur l’esprit d’innovation et d’entrepreneuriat. Les 5 start-ups lauréates se verront offrir un financement sans prise de participation à hauteur de 50 000 USD, et pourront également bénéficier de l’accès à un vaste réseau et participer à des événements internationaux dédiés aux technologies. Les gagnants auront également l’opportunité de rencontrer des experts du secteur et devenir partenaires de Capgemini.
 
« Singapour doit s’engager dans la voie de l'innovation en soutenant les entrepreneurs et en collaborant avec des centres d'innovation selon un rapport récent du Committee on the Future Economy de Singapour. Nous travaillons étroitement avec nos partenaires, l'Economic Development Board, ainsi qu'avec les start-ups et entrepreneurs innovants de Singapour pour créer les solutions nouvelles permettant d’anticiper les transformations futures des activités des entreprises », explique Luc-François Salvador, directeur des régions Asie pacifique et Moyen-Orient chez Capgemini.
 
L'approche Applied Innovation Exchange
En s'appuyant sur la culture d'entreprise de Capgemini qui place l'innovation au cœur de ses activités, le programme AIE aide les entreprises à mettre en œuvre une approche structurée pour stimuler l'innovation en quatre phases – Discover, Devise, Deploy, and Sustain2 (Découverte, Transformation, Déploiement et Gestion). Il permet aux entreprises d'aborder le processus d'innovation de façon systématique, de découvrir et d’expérimenter de nouvelles idées originales, tout en restant suffisamment flexibles pour réagir à l'évolution constante du marché et des technologies. Des sociétés de différents secteurs (automobile, industrie, biens de consommation, distribution, banque et assurance et énergie et utilities) ont adopté cette approche pour créer des opportunités de croissance durable. Ce nouvel AIE sera aussi un centre de connaissances, permettant aux organisations de Singapour et des pays voisins d'accéder à un écosystème mondial étendu d’acteurs des technologies émergentes et partenaires ld'innovation, ainsi qu’à l’ensemble des ressources et expertises en innovation de Capgemini. 
 
Samuel Tan, Chief Digital Officer de Singapore Power, déclare : « Dans un monde qui change constamment, les innovations ne sont pas isolées et dépassent les frontières de l'entreprise. Elles résultent d'un processus nécessitant un écosystème de partenaires qui vous aide à être à l'écoute, tout en restant agile et créatif. Une telle dynamique repose sur des expérimentations et innovations rapides. L'innovation ne se limitant plus à un seul partenaire, les modèles traditionnels sont obsolètes. De fait, en matière d'innovation, l'écosystème évolue beaucoup plus vite que l'individu. Aussi, pour innover intelligemment, il est vital de s'appuyer sur les meilleurs talents. »