Automotive Online Sales: The direct route to the customer

|

 

L’industrie automobile connaît actuellement de grands bouleversements dans différents domaines. En effet, outre le développement des véhicules électriques, des technologies connectées, des services de mobilité et de la conduite autonome, les entreprises du secteur vont devoir créer de nouveaux modèles d’affaires liés à la vente de voitures en ligne. Or ce tableau contraste nettement avec d’autres industries. L’e-commerce est ainsi devenu la norme dans le secteur de la vente, tous les groupes d’âge utilisant Internet de plus en plus fréquemment. Dans différents secteurs, les clients peuvent désormais acheter une grande variété de produits et de services exclusivement en ligne, et n’ont donc plus besoin de points de vente physiques. Dans ce contexte, de nombreuses industries ont repensé leurs modèles d’affaires pour s’adapter aux besoins de la clientèle et les entreprises qui n’ont pas su le faire se sont fait voler la vedette par de nouveaux concurrents. Des sociétés novatrices, à l’instar d’Amazon, ont révolutionné les attentes des clients en matière d’achat, imitées plus récemment par des entreprises comme AirBnB, Uber, Lyft et Didi (un géant chinois de la mobilité qui a racheté dernièrement Uber Chine). Ces trois derniers exemples ont ainsi bouleversé l’industrie automobile en proposant aux citadins des solutions de mobilité à portée de clic. Pour ce secteur, la vente en ligne apparaît comme le prochain domaine impliquant des bouleversements aussi importants.
 
La demande est aujourd’hui de plus en plus forte dans le secteur des achats en ligne, pour les véhicules ainsi que pour une grande variété d’autres produits et services. Certains équipementiers automobiles (Tesla, BMW au Royaume-Uni et au Japon, Volvo avec le lancement du modèle XC90 en édition limitée, ou encore SAIC et Changan en Chine) ont organisé des initiatives pilotes de vente multicanal sur leurs propres canaux directs. Plus récemment, Fiat Chrysler a également mis en place un partenariat avec Amazon sur le marché italien pour proposer des incitations tarifaires aux clients effectuant des achats en ligne. 
 
Ajoutez à cela les autres bouleversements auxquels fait face l’industrie (solutions de mobilité, conduite autonome, arrivée de nouveaux acteurs et évolution des sources de revenus) et le besoin de transformation devient évident. Dans ce rapport, vous découvrirez donc les opportunités de l’e-commerce pour l’industrie automobile, les défis liés à son adoption, ainsi que des recommandations sur les prochaines étapes à suivre.
 
 
 

Cars Online 2015 : Selon la 16ème édition de l’étude Cars Online de Capgemini, les acheteurs de voitures souhaitent une expérience client plus personnalisée